Promener souvent un chiot

Facebooktwittergoogle_plus

L’apprentissage de la propreté chez un chiot peut durer de quelques jours à quelques mois.

Avec un chiot, l’acquisition de la propreté nécessite un véritable apprentissage. Pour l’inciter à être propre, quelques règles sont bonnes à connaître, comme ne pas distribuer
mais à l’inverse, retarder au maximum la dernière sortie du soir.

Les promenades doivent être très fréquentes au début, avec des félicitations appuyées et exagérées quand le chiot fait ses besoins à l’extérieur.
Les capacités de rétention de la vessie d’un chiot ne dépassent pas une heure à l’âge de 8 semaines.
La nuit, cependant, il est capable de «se retenir» deux à trois heures. On pourra conseiller aux propriétaires de se tourner vers des cages de transport pour y faire dormir le chiot. Des études ont en effet démontré leur intérêt, tout au moins pour la nuit, le chiot étant moins enclin à s’oublier à l’endroit où il dort.




chien-pip
Certains propriétaires préféreront opter pour des tapis d’hygiène, qui peuvent être utiles si leur utilisation est raisonnée (réserver leur usage à la nuit, par exemple). Selon les chiens, cette période d’apprentissage peut durer de quelques jours à quelques mois mais on estime qu’un chiot doit être propre entre 3 et 5 mois.

Si la propreté est sans doute le point qui motivera le plus de questions des nouveaux adoptants, il faudra aussi avoir en tête un panorama global de la vie avec votre animal et les mesures de prévention à prendre dès le plus jeune âge.